RADIO SPIRALE X USINE C / 1

023010280015
RADIO SPIRALE X USINE C / 1
Identités en mutation, en transition, en expansion : l’expérience humaine se réinvente aujourd’hui au-delà des frontières conventionnelles du genre et de la différence sexuelle. Dans ce premier épisode de RADIO SPIRALE X USINE C, qui fait suite à un dossier de Spirale consacré au philosophe Paul B. Preciado, nous explorons les nouveaux territoires de savoirs et les désirs hors normes que ces transformations identitaires permettent d’imaginer pour la création, le discours théorique et la critique politique. Quels sont les devenirs possibles des corps et de la subjectivité, dès lors qu’on les reconsidère en termes de porosité, de mouvement, de passage ? De quel langage et de quel imaginaire peut-on rêver par-delà les frontières disciplinaires entre l’art et la science ? À l’occasion d’une exposition présentée chez , centre de l’image contemporaine, nous avons reçu l’artiste SMITH, qui expérimente la transition sous toutes ses formes – de la transitude à la pratique de la transe, en passant par l’incorporation de dispositifs technologiques et l’implantation de fragments cosmiques. En direct de l’Usine C, SMITH discute avec Thérèse St-Gelais, qui a codirigé le dossier de Spirale intitulé « Paul B. Preciado. Le plaisir-savoir » et qui a commissarié l’exposition au centre VOX. Des lectures de Radio Levania encadrent la discussion.
[sound] [volume]
0:00 / 0:00
24.01.2024

Identités en mutation, en transition, en expansion : l’expérience humaine se réinvente aujourd’hui au-delà des frontières conventionnelles du genre et de la différence sexuelle. Dans ce premier épisode de RADIO SPIRALE X USINE C, qui fait suite à un dossier de Spirale consacré au philosophe Paul B. Preciado, nous explorons les nouveaux territoires de savoirs et les désirs hors normes que ces transformations identitaires permettent d’imaginer pour la création, le discours théorique et la critique politique. Quels sont les devenirs possibles des corps et de la subjectivité, dès lors qu’on les reconsidère en termes de porosité, de mouvement, de passage ? De quel langage et de quel imaginaire peut-on rêver par-delà les frontières disciplinaires entre l’art et la science ?

À l’occasion d’une exposition présentée chez , centre de l’image contemporaine, nous avons reçu l’artiste SMITH, qui expérimente la transition sous toutes ses formes – de la transitude à la pratique de la transe, en passant par l’incorporation de dispositifs technologiques et l’implantation de fragments cosmiques. En direct de l’Usine C, SMITH discute avec Thérèse St-Gelais, qui a codirigé le dossier de Spirale intitulé « Paul B. Preciado. Le plaisir-savoir » et qui a commissarié l’exposition au centre VOX. Des lectures de Radio Levania encadrent la discussion.