RADIO SPIRALE X USINE C / 2

Le souci de ne pas heurter la sensibilité du public se manifeste, ces dernières années, par la demande de plus en plus répandue de communiquer des traumavertissements avant la représentation d’un spectacle ou d’une performance. Comment penser ce symptôme de notre temps et que révèle-t-il de la subjectivité, d’un côté, et de la fonction de l’art, de l’autre ? Où s’arrête l’empathie et où commence la censure ? L’art peut-il être moral ? Et qu’en est-il de sa capacité à nous surprendre, à nous choquer, voire à nous blesser ? Enregistrée devant public, cette discussion nous invite à prendre en considération les aspects psychologiques, politiques, sociaux et économiques de ce problème complexe.

Enregistré devant public le 12 février 2024